• La mafia du chocolat, tome 1 de Gabrielle Zevin

    Cette lecture fut intense, j’ai tout simplement adoré, et je l’ai lu quasiment en une seule traite, durant les 800 kms du trajet qui me ramenait à là maison après ma semaine de vacances. Un coup de cœur, le premier de ce  mois de juillet !

    La mafia du chocolat, tome 1 de Gabrielle ZevinCe roman est une dystopie originale, il se passe sur la Terre à la fin 21ème siècle, donc dans un futur assez proche. Il n’est pas trop futuriste contrairement à beaucoup de dystopies. Il n’y a pas énormément de différences avec notre époque actuelle. Le monde est en pleine crise des ressources, il faut faire attention à l’eau, ou encore au papier qui sont devenues des denrées très rare. L’eau se paie au millilitre consommé. On économise un maximum, que ce soit la nourriture ou les vêtements. Le chocolat ou le café sont devenus interdit.Et bien sur comme au temps de la prohibition dans les années vingt, un marché parallèle et illégal s’est très vite installé.

    Le père de notre héroïne était considéré comme le parrain de ce marché parallèle, si il était respecté par certains, il était également la personne à éliminer pour d’autres réseaux concourents. Après une première tentative ratée qui à causer la mort de la mère d’Anya, et qui a laissé son frère aîné très diminué, son père est assassiné sous les yeux de cette dernière et de sa petite soeur, dans leur appartement. Depuis la fratrie vit avec leur grand-mère déjà très malade. C’est Anya qui assume et qui prend en charge son frère et sa soeur, un rôle très difficile pour la jeune fille.

    Ce livre est très agréable à lire, l’écriture de l’auteure est très fluide et surtout assez dynamique. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Complot, prise de pouvoir, contrebande sont les moteurs de ce roman jeunesse très original. Le problème de l’héritage familial est également assez fort. En effet Anya tente de fuir ce fardeau, elle se souvient de son père comme d’une personne  qui flirtait tout le temps avec l’illégalité, quitte à oublier que son père l’aimait avant tout et qu’il tentait de les protéger au maximum. Il est temps pour Anya de faire face à ses responsabilités si elle veut protéger les siens.

    Ce premier tome pose les bases d’une très bonne saga, j’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

    Ce roman a été publié aux Editions Albin Michel en 2012.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :